À la bonne Sainte-Force

Tools

Mots-clés

George Abitbol en LaTeX, le retour

28 septembre 2011

Chère amie, cher ami,

Je ne vais pas te parler tant de l'homme le plus classe du monde que de son influence sur les documents LaTeX. Ce que je t'offre par la présente, c'est la classe de document LaTeX la plus classe du monde. Oui, inutile de nettoyer tes esgourdes encrassées par les promesses sirupeuses des cupides marchands de rêve qui s'engraissent sur le dos de nos malheurs, tu as bien lu-entendu : la classe de document la plus classe du monde. Cela signifie qu'elle est plus classe que la plus classe de tes copines, au cas où tu te poserais la question.

Si tu t'intéresses de près à ce sujet, tu dois probablement avoir eu connaissance de certaines classes de document miracles bricolées par des hurluberlus sans scrupules. Tu t'es bien sûr rendu(e) compte que ce genre de supercheries n'a jamais pu t'aider à écrire le moindre document super classe. Dorénavant, grâce à la Sainte-Force, c'est du passé ! Je te propose ici, chère amie, cher ami, d'utiliser une classe de document qui a vraiment la classe (puisque c'est la plus classe du monde) dont l'installation est très facile, dont l'utilisation est quasi-transparente, et dont la valeur ajoutée est proche de l'infini.

Une des victimes de la classe de document la plus classe du monde.
Une des victimes de la classe de document la plus classe du monde.

Description

Lorsque tu mets en page des documents avec LaTeX ou avec LyX, tu dois obligatoirement spécifier une classe de document. Il s'agit d'un fichier qui donne les règles que doit suivre LaTeX pour mettre en page le document, ainsi que les règles que tu dois suivre pour spécifier la mise en page. Certaines classes de document donnent des commandes que tu connais bien : \chapter, \section, etc. D'autres en donnent d'autres un peu plus étranges.

La classe de document la plus classe du monde se nomme abitbolreport et s'appuie sur scrreprt, la classe de document du package KOMA-Script spécialisée dans les rapports. Cette dernière s'utilise comme la classe report, mais elle respecte quelques conventions propres aux non-américains (feuilles A4, etc.). C'est également le cas de abitbolreport, la classe de document la plus classe du monde. Voici ce qu'elle rajoute :

  • une apparence méga classe qui rendra ton patron docile et tes collaborateurs jaloux;
  • une page de garde avec logo et petits détails affriolants;
  • des références de figures super sexy sur les marges;
  • diverses commandes comme \boxify (texte dans une petite boîte 2.0) ou \texthw (texte manuscrit);
  • et un peu de poivre en grains.

Cet exemple de rapport en PDF tout à fait classique achèvera de te persuader de la vacuité de toutes les autres classes de document. Pour donner un cas d'utilisation réaliste, c'est notamment ce qui a fait que ce mec a fait ça comme ceci.

Conditions requises

En plus de ce que je t'ai décrit précédemment, cette classe de document t'offrira le bonheur, la richesse, la gloire, les mecs musclés, les gonzesses aux gros nibards, les Hummer limousines jaunes, les armes infinies dans tous les jeux vidéos, le secret de la vie éternelle ainsi que le cul qui brille. Tu dois cependant en être digne et pouvoir lui offrir des choses en retour. Ce sont des choses très simples, et si tu ne les possèdes pas, il est toujours possible de t'arranger en adaptant la classe de document la plus classe du monde à ton style de vie (grâce à un éditeur de texte). Une classe de document compatible George Abitbol® requiert plusieurs choses.

  • Une distribution LaTeX récente comprenant XeTeX ainsi que les packages fontspec, tikz, pgf et quelques autres. C'est normalement le cas de toute distribution LaTeX classique et complète comme MiKTeX, TeX Live ou bien sûr MacTeX.
  • La police d'écriture Cabin, qui est téléchargeable et utilisable librement.
  • La police d'écriture Hoefler Text, qui est fournie avec Mac OS X, mais qui peut être remplacée par du Caslon ou du Garamond.
  • La police d'écriture Helvetica Neue, qui est également fournie avec Mac OS X, mais qui se remplace par n'importe quoi ressemblant à Helvetica, comme Arial.
  • La police d'écriture Marker Felt, qui est encore fournie avec Mac OS X, et qui n'est pas obligatoire si on ne souhaite pas utiliser la commande \texthw.
  • Bien que ce ne soit pas obligatoire, utiliser LyX est recommandé puisque cela allonge l'espérance de vie et entre en accord avec les principes de la Sainte-Force.
À force d'utiliser des classes de document pas classes, ce pauvre Dino ne voulait même plus se laver les joues.
À force d'utiliser des classes de document pas classes, ce pauvre Dino ne voulait même plus se laver les joues.

Utilisation

Chère amie, cher ami, tu as tout ce qu'il faut où il faut, il ne te manque plus maintenant qu'une bonne dose de courage et un petit dry Martini pour t'aider à endurer les dernières minutes de ton ancienne vie terne et monotone sans excès ni paillettes.

En général

Télécharge l'archive suivante et décompresse-la où tu le souhaites :

Cette archive contient la classe de document la plus classe du monde ainsi que des exemples (pour LaTeX et pour LyX).

De manière générale, tu devras copier la classe de document dans le répertoire de ton fichier source.

Avec LaTeX

Tu peux t'inspirer de l'exemple LaTeX/exemple.tex contenu dans l'archive pour écrire tes rapports. Il est assez commenté pour te permettre de faire tout ce qu'il est possible de faire. La seule remarque que je pourrais faire est qu'il est indispensable de compiler avec xelatex. Une fois dans le répertoire de l'archive, on compilera donc l'exemple de cette manière :

abitbol-1.0$ cd LaTeX
abitbol-1.0$ xelatex exemple
Compilation de l'exemple LaTeX

Avec LyX

Utiliser LyX est un plaisir, tu le sais bien, chère amie, cher ami. Mais que faire lorsque tu souhaites combiner ce plaisir avec le plaisir encore plus grand de créer des rapports exquis ? Il suffit de regarder l'exemple LyX/exemple.lyx qui est dans l'archive, qui s'ouvre avec une version de LyX supérieure à 2. Tu peux te servir de ce document comme modèle pour tes nouvelles créations, ce qui est la méthode la plus simple. Fais toutefois attention à bien garder, dans le même répertoire que ton fichier source LyX, une copie de la classe de document la plus classe du monde abitbolreport.cls ainsi qu'une copie du fichier de mise en page LyX abitbolreport.layout. Et fais bien attention à exporter et à visionner avec PDF (XeTeX).

Si toutefois tu souhaites créer un document LyX de toutes pièces et le faire fonctionner avec la classe de document la plus classe du monde, le chemin sera plus sinueux. Voici l'intégralité des étapes à suivre :

  • Crée un nouveau document LyX vide.
  • Enregistre-le dans un répertoire dans lequel tu mettras également une copie de abitbolreport.cls et de abitbolreport.layout.
  • Va dans le menu Document > Paramètres….
  • Dans la page Classe de document, clique sur le bouton Format local... et sélectionne le fichier abitbolreport.layout. LyX te chambrera avec un petit message d'avertissement bien bidon. Il est jaloux, c'est tout. Remets-le à sa place en confirmant avec le bouton Sélectionner le format.
  • Toujours dans la même page, choisis XeTeX dans la liste Pilote graphique.
  • Dans la page Polices, coche la case Utiliser des polices non-TeX (via XeTeX/LuaTeX).
  • Dans la page Sortie, choisis PDF (XeTeX) dans la liste Format implicite du résultat.
  • Dans la page Préambule LaTeX, entre le code suivant, en personnalisant au gré de tes envies : \abitbolheader{image.pdf}{Titre}{Date}{Commentaire\\ Autre commentaire}.
  • Confirme tous tes changements en appuyant sur le bouton OK.
  • Ajoute un titre et un auteur comme tu le ferais normalement.
  • Ajoute la table des matières.
  • Rajoute le code TeX (menu Insérer > Code TeX) suivant : \def\sectionautorefname{SECTION} \def\figureautorefname{FIGURE} \def\tableautorefname{TABLEAU}.
  • Tape le reste de ton document comme d'habitude.
  • Visionne le résultat (menu Visionner > Visionner [PDF (XeTeX)]). C'est beau. Tu pleures de joie.

Conclusion

Afin de conclure cette longue lettre épistolaire de ton ami Hubert, que tu appelles à la rescousse pour lui demander de l'aide, pour ton document qui va mal, je te conseille de télécharger La Classe Américaine en version super remasterisée et de t'en délecter sur le plus grand écran que tu pourras trouver.

  1. Cherche les occurences de \newcommand dans la classe de document pour connaître les nouvelles commandes et la manière de les utiliser. De même, chercher les occurences de \renewcommand te permettra de savoir ce qui change et de quelle manière.
  2. Note cependant qu'à l'instant où tu effectueras une modification dans ton exemplaire de la classe de document la plus classe du monde, il ne pourra plus être assimilé à l'ensemble des exemplaires de la classe de document la plus classe du monde. Et si ce n'est pas ce que tu cherchais, alors pourquoi ne pas avoir pris n'importe laquelle ?

Au plaisir de te lire,
Hubert Sainte-Force